Les précédents palmarès

PRIX DE LA CRITIQUE

Palmarès 1991 / 1992

Theatre

GRAND PRIX : Le Temps et la chambre de Botho Strauss, adapt : Michel Vinaver, mes : Patrice Chéreau, décors : Richard Peduzzi (Théâtre de l'Europe Festival d'automne).

GEORGES LERMINIE

R: Le Théâtre ambulant Chopalovitch de Lioubomir Simovitch, adapt. Borka Legras et Anne Renoué, mes : Jean-Paul Wenzel, décors et costumes : Laurence Bruley (les Fédérés, au Maillon de Strasbourg et au Théâtre de la Ville.)

CREATION FRANÇAISE : Pandora, de Jean-Christophe Bailly , mes: Georges Lavaudant. Décors : Jean-Pierre Vergier (TNP/Villeurbanne et MC 93 de Bobigny.)

SPECTACLE ETRANGER : Gaudeamus, mes : Lev Dodine ( Théâtre Maly de Saint-Pétersbourg, au Théâtre MC 93 de Bobigny ).

COMEDIENNE : Valérie Dréville dans Bal masqué de Lermontov, mes : Anatoli Vassiliev (Comédie-Française).

COMEDIEN : Jean-Quentin Chatelain dans Mars de Fritz Zorn, mes : Darius Peyamiras (Centre culturel suisse).

DECORATEUR/SCENOGRAPHE : Jean-Pierre Vergier pour Pandora de Jean-Christophe Bailly.

REVELATION : Judith Henry dans Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, mes : Bruno Boëglin (TNP/Villeurbanne et Théâtre de la Ville).

LIVRE : Le Théâtre dans les années-Vichy, 1940-1944, par Serge Added (Éd. Ramsay).

MUSIQUE

GRAND PRIX : Wozzeck d'Alban Berg, dir : Daniel Barenboïm, mes: Patrice Chéreau. Décors :Richard Peduzzi (Châtelet).

CLAUDE ROSTAND : Le Songe d'une nuit d'été de Benjamin Britten, dir : Steuart Bedford, mes : Robert Carsen, décors : Michaël Levine (Festival d'Aix-en-Provence.)Création Françai

SE : Jojo, de Georges Aperghis (Festival Musica de Strasbourg).

PERSONNALITE: Kent Nagano, chef et directeur musical de l'Opéra de Lyon.

REVELATION : Le Théâtre impérial de Compiègne.

LIVRES :: Monographie Lully, par Philippe Beaussant (Éd. Gallimard).Essai : Dictionnaire des œuvres de l'art vocal, sous la direction de Marc Honegger et Paul Prévost (Éd. Bordas).

Palmarès 1992 / 1993
Palmarès 1990 / 1991