Le Syndicat professionnel de la critique de théâtre, musique et danse et musique tient à exprimer sa douleur et toute sa solidarité à l’équipe et aux familles de Charlie Hebdo.
Le massacre perpétré à l’encontre de nos confrères avait pour but de faire taire des voix, des plumes qui exerçaient leur esprit critique sans tabou et plaçaient la liberté d’expression au-dessus de tout : de la bêtise, de la peur, de l’ignorance, de l’obscurantisme. Leur mort, brutale, est injuste et révoltante. En assassinant de sang-froid des journalistes, c’est la démocratie que l’on voudrait faire taire.
Plus que jamais, dans nos journaux, nous continuerons à porter haut et fort la critique, la pensée, la controverse.