Les précédents palmarès

PRIX DE LA CRITIQUE

Palmarès 2017 / 2018

Théâtre

GRAND PRIX (meilleur spectacle théâtral de l’année) :

TOUS DES OISEAUX, texte et mise en scène Wajdi Mouawad (La Colline – Théâtre national)

PRIX GEORGES-LERMINIER (meilleur spectacle théâtral créé en province) :

SAÏGON, texte et mise en scène Caroline Guiela Nguyen (Compagnie Les Hommes approximatifs / La Comédie de Valence – CDN Drôme-Ardèche /joué à l’Odéon-Théâtre de l’Europe).

MEILLEURE CRÉATION D’UNE PIÈCE EN LANGUE FRANÇAISE :

LES ONDES MAGNÉTIQUES, texte et mise en scène David Lescot (Comédie-Française – Théâtre du Vieux-Colombier).

MEILLEUR SPECTACLE ÉTRANGER :

TRISTESSES, texte et mise en scène Anne-Cécile Vandalem (Das Fräulein Kompanie, joué à l’Odéon-Ateliers Berthier).

PRIX LAURENT-TERZIEFF (meilleur spectacle présenté dans un théâtre privé) :

SEASONAL AFFECTIVE DISORDER, de Lola Molina, mise en scène Lélio Plotton (Théâtre du Lucernaire).

MEILLEURE COMÉDIENNE :

ANOUK GRINBERG dans Un Mois à la campagne d’Ivan Tourgueniev, mise en scène Alain Françon (Théâtre des nuages de neige / joué au Théâtre Déjazet).

MEILLEUR COMÉDIEN :

BENJAMIN LAVERNHE dans Les Fourberies de Scapin de Molière, mise en scène Denis Podalydès (Comédie-Française – salle Richelieu).

PRIX JEAN-JACQUES-LERRANT (révélation théâtrale de l’année) :

PAULINE BAYLE pour sa mise en scène d’Iliade / Odyssée, d’après Homère (Compagnie À Tire-d’aile / joué au Théâtre de la Bastille).

MEILLEURE CRÉATION D’ÉLÉMENTS SCÉNIQUES :

EMMANUEL CLOLUS pour Tous des oiseaux, texte et mise en scène Wajdi Mouawad (La Colline – Théâtre national).

MEILLEURS COMPOSITEURS DE MUSIQUE DE SCÈNE :

VINCENT CAHAY et PIERRE KISSLING pour Tristesses, texte et mise en scène Anne-Cécile Vandalem (Das Fräulein Kompanie / joué à l’Odéon-Théâtre de l’Europe).

MEILLEUR LIVRE SUR LE THÉÂTRE :

QU’ILS CRÈVENT LES CRITIQUES !, par Jean-Pierre Léonardini (Solitaires Intempestifs).

 

Musique

GRAND PRIX (meilleur spectacle lyrique de l’année) :

LE DOMINO NOIR, opéra-comique de Daniel-François Esprit Auber / Direction musicale Patrick Davin / Mise en scène Valérie Lesort et Christian Heck (Opéra Comique – Paris, Opéra
Royal de Wallonie – Liège).

PRIX CLAUDE ROSTAND (meilleur spectacle lyrique créé en province) :

WERTHER, opéra de Jules Massenet / Direction musicale Jean-Marie Zeitouni / Mise en scène Bruno Ravella (Opéra national de Lorraine à Nancy).

MEILLEURE CRÉATION MUSICALE :

PINOCCHIO, opéra de Philippe Boesmans sur un livret de Joël Pommerat d’après Carlo Collodi / Direction musicale Emilio Pomarico à Aix-en-Provence, Patrick Davin à Bruxelles (Festival international d’art
lyrique d’Aix-en-Provence, Théâtre royal de la Monnaie – Bruxelles).

MEILLEUR CRÉATEUR D’ÉLÉMENTS SCÉNIQUES :

JEAN-PHILIPPE CLARAC et OLIVIER DELOEUIL, dans le cadre de leur résidence à l’Opéra de Limoges pour les spectacles suivants : Peer Gynt d’Edward Grieg en co-production avec l’Opéra de Montpellier / Schubert-Box sur des lieder de Schubert / Butterfly d’après Giacomo Puccini en co-production avec l’Opéra de Rouen.

PERSONNALITÉ MUSICALE DE L’ANNÉE :

STÉPHANE DEGOUT, baryton.

REVELATION MUSICALE DE L’ANNÉE :

JULIEN MASMONDET, chef d’orchestre.

MEILLEURS LIVRES SUR LA MUSIQUE :

– Essai : LE VOYAGE D’HIVER DE SCHUBERT, ANATOMIE D’UNE OBSESSION, par Ian Bostridge (Actes Sud).
– Monographie : FRITZ BUSCH, L’EXIL 1933/1951, par Fabian Gastellier (Notes de Nuit/Collection la beauté du geste).

MEILLEURE DIFFUSION MUSICALE AUDIOVISUELLE :

CLAUDE DEBUSSY – INTÉGRALE DE L’ŒUVRE (coffret de 33 CD comportant des pièces inédites – Warner classics) / Texte de présentation Denis Herlin.

PRIX DE L’EUROPE FRANCOPHONE :

ADRIANA LECOUVREUR, opéra de Francesco Cilea / Direction musicale Maurizio Benini / Mise en scène Davide Livermore (Opéra de Monte-Carlo, Opéra de Saint-Étienne, Opéra de Marseille).

Danse

GRANDS PRIX EX-AEQUO :

– FINDING NOW, Chorégraphie Andrew Skeels, Théâtre de Suresnes Jean Vilar/Festival Suresnes Cités Danses 2018.
– CROWD, chorégraphie Gisèle Vienne, DACM, Compagnie Gisèle Vienne.

MEILLEURS INTERPRÈTES :

HOFESH SHECHTER II – SHOW, chorégraphie Hofesh Shechter, Théâtre des Abbesses 2018.

PERSONNALITÉ CHORÉGRAPHIQUE DE L’ANNÉE :

BRUNO BOUCHÉ, directeur du CCN / Ballet de l’Opéra National du Rhin.

MEILLEURS FILMS SUR LA DANSE EX-AEQUO :

– LOUISE LECAVALIER-SUR SON CHEVAL DE FEU, réalisateur Raymond St-Jean, Ciné Qua non Média Production, Distribution Film Option International.
– MAURICE BÉJART, L’ÂME DE LA DANSE, d’Henri de Gerlache et Jean de Garrigues, Arte.

MEILLEURE COMPAGNIE :

BALLET NATIONAL DU CANADA, direction artistique Karen Kain pour Nijinsky de John Neumeier, Transcendanses 2017-18, Théâtre des Champs-Élysées, 2017.

MEILLEURS LIVRES SUR LA DANSE EX-AEQUO :

– DANSER AVEC L’INVISIBLE, Akaji Maro, Riveneuve éditions.
– POÉTIQUES ET POLITIQUES DES RÉPERTOIRES, LES DANSES D’APRÈS, I, Isabelle Launay, Éditions Centre national de la danse.

Palmarès 2018 / 2019
Palmarès 2016 / 2017