L’aventure d’Électre a commencé pour nous lors d’un stage de travail en mars 2019. Nous y avons été invité pour jouer un peu de musique, sans avoir pour autre but que d’explorer, de chercher, de travailler.
Ce fût pour nous une expérience très enrichissante : depuis une dizaine d’années maintenant nous jouons dans notre groupe en trio, avec Électre nous jouons dans un groupe de 25 personnes. 
Quand le Théâtre du Soleil nous a ouvert ses portes pour y faire la création du spectacle, c’est avec ce grand groupe que nous avons cherché et parfois trouvé la musique sur les scènes, les scènes sur la musique. Nous avons eu la chance de pouvoir composer en même temps que les comédiennes et les comédiens, les danseuses et les danseurs, la mise en scène, le son et la lumière.
La musique de ce spectacle existe grâce au travail conjugué de toute la troupe.
Nous voudrions donc remercier en premier lieu toute l’équipe de ce spectacle, sur le plateau, en coulisse, à la technique et dans les bureaux. Merci de nous avoir accueilli et merci pour tous ces bons moments en création, en répétition, en jeu et en fête, tous les soirs.
Un grand merci au Syndicat de la Critique pour cette distinction qui nous touche et nous honore.
Un grand merci à Simon Abkarian de nous avoir invité dans cette aventure et d’avoir fédéré autour de cette pièce une si belle troupe.
Un grand merci à Ariane Mnouchkine qui nous à ouvert les portes de son théâtre et a permis à ce spectacle d’exister.
Un grand merci à Jean-Jacques Lemêtre de nous avoir prêté ses instruments de musique et ses précieux conseils.
Et enfin, un grand merci au public de nous avoir soutenu chaque soir.
Nous vous retrouvons bientôt !

Howlin’ Jaws, trio rock
Prix du meilleur compositeur de musique de scène pour Electre des Bas-Fonds de Simon Abkarian

© Antoine Agoudjian