Depuis 1945, fonctionne la Commission d’Attribution des Cartes de Critique, de Théâtre, de Musique et de Cinéma créée à l’instigation de la Fédération Nationale de la Presse Française et du Syndicat National des Journalistes CGT. Elle a pour objet de proposer à la Direction Générale des Contributions Indirectes « la délivrance aux personnes dont la profession justifie cette attribution, des cartes portant exonération de la taxe sur les spectacles délivrées par la Direction générale des contributions indirectes… »

Concrètement, la délivrance de cette carte (rouge pour le théâtre, bleue pour la musique, verte pour le cinéma) sert de justification pour la Direction des Impôts au fait que tout détenteur de cette carte, et pas obligatoirement journaliste professionnel, est en droit de demander sur sa déclaration d’impôt à bénéficier de l’abattement fiscal auquel ont droit les journalistes professionnels. Pratiquement, cette carte doit permettre à son détenteur de justifier sa demande de place exonérée dans le secteur du spectacle vivant (carte rouge et carte bleue) et dans le secteur du cinéma (carte verte).

Le mode d’organisation des spectacles a connu ces dernières années des pratiques nouvelles (« à la tête du client »…) qui ignorent trop souvent ces cartes rouge et bleue, ce qui ne signifie pas la preuve de leur caducité. Dans le Off du Festival d’Avignon, par exemple, la carte rouge est honorée. En outre jusqu’à plus ample informé, l’abattement fiscal n’a pas été supprimé et pour les critiques, non-journalistes professionnels, être en possession de la carte de critique, autorise toujours à le réclamer.

Le Syndicat Professionnel de la Critique de Théâtre, de Musique et de Danse est représenté par deux de ses membres au sein de la Commission d’Attribution des Cartes de Critique, qui compte également deux représentants des deux syndicats de critiques de cinéma, un représentant du SYNDEAC, un représentant du Syndicat des Directeurs de Théâtre Privé et un représentant des exploitants de salles de cinéma.

La Commission procède à un renouvellement annuel des cartes, après examen des dossiers prouvant une activité critique dans la presse écrite et audiovisuelle. Chaque automne des formulaires sont envoyés aux responsables des rédactions (sensés régler la cotisation) par l’administration de la Commission (FNCPF – AUDIENS – Comptes de Tiers, 74 rue Jean Bleuzen, 92177 Vanves Cedex) qui peut aussi adresser des formulaires à qui le demande .

Détenir cette carte ne constitue surtout pas un doublon avec l’adhésion à l’Association Professionnelle de la Critique de théâtre de musique et de danse qui demeure un geste d’engagement personnel et confraternel.

 

Yves Bourgade, Président de la Commission d’Attribution des Cartes de Critique.

Jean-Pierre Han, membre de la Commission d’Attribution des Cartes de Critique.