Les précédents palmarès

PRIX DE LA CRITIQUE

Palmarès 1987 / 1988

Théâtre

GRAND PRIX : Le Soulier de satin de Paul Claudel, mes : Antoine Vitez. Décors et costumes : Yannis Kokkos (Théâtre National de Chaillot).

GEORGES LERMINIE

R: Le Faiseur de théâtre de Thomas Bernhard, adapt. Edith Darnaud, mes : Jean-Pierre Vincent. Décors et costumes : Jean-Paul Chambas (TNP-Villeurbanne).

CREATION FRANÇAISE : Une Visite inopportune, de Copi, mes: Jorge Lavelli. Décors et costumes : Louis Bercut (Théâtre de la Colline).SPECTACLE ETRANGE

R: El Publico, de Federico Garcia Lorca, mes Luis Pasqual (Centre dramatique de Madrid. Au Théâtre de l'Odéon-Théâtre de l'Europe)

COMEDIENNE : Maria Casarès dans Hécube d'Euripide, mes : Bernard Sobel (Centre dramatique de Gennevilliers).

.

COMEDIEN : André Marcon dans Baal de Brecht (TNP Villeurbanne), et dans Discours aux animaux de Valère Novarina, mes : Aimé Stehlin (Théâtre de la Bastille.)DECORATEUR/SCENOGRAPHE. ex æquo : Richard Peduzzi pour Le Conte d'hiver de Shakespeare mes : Luc Bondy ( Théâtre des Amandiers de Nanterre). - Nicolas Sire, pour La Savetière prodigieuse de Federico Garcia Lorca, mes : Jacques Nichet (Centre dramatique de Montpellier), L'Ecole des femmes et Dom Juan de Molière, mes : Marcel Maréchal (Théâtre National de Marseille), La Double inconstance de Marivaux mes : Bernard Murat (Théâtre de l'Atelier ).

REVELATION : Catherine Anne, pour l'ensemble de son travail et pour sa pièce Combien de nuits faudra-t-il marcher dans la ville ? au Théâtre de la Bastille.

LIVRE : Molière. Une vie, par Alfred Simon (Éd. de la Manufacture).

Musique

GRAND PRIX : Katia Kabanova de Janacek, Dir : Jiri Kout, mes : Götz Friedrich, décors : Hans Schavernoch (Opéra de Paris).

CLAUDE ROSTAND : King Priam de Michael Tippett, dir : Paul Daniel, mes: Antoine Bourseiller, décors : Michel Millecamps (Opéra de Nancy).

CREATION FRANÇAISE : Messe “Cum Jubilo”, de Gilbert Amy, dir : Peter Eötvös. Création par l'Orchestre de Paris et les BBC Singers .

PERSONNALITE : Le claveciniste Scott Ross, notamment pour son intégrale Scarlatti (disques Erato).

REVELATION : François Le Roux, pour sa prise de rôle de Don Giovanni, à l'Opéra de Paris (salle Favart).

LIVRE : 1791. La dernière année de Mozart, par H.-C. Robbins-Landon, traduit par Dennis Collins (Ed. Jean-Claude Lattès).

Palmarès 1988 / 1989
Palmarès 1986 / 1987