Les précédents palmarès

PRIX DE LA CRITIQUE

Palmarès 1982 / 1983

Théâtre

GRAND PRIX : L'Oiseau vert de Carlo Gozzi, adapt et mes. Benno Besson, décors et costumes : Jean-Marc Stehlé (Théâtre de l'Est Parisien)

GEORGES LERMINIE

R: Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, mes: Marcel Maréchal (Théâtre de la Criée de Marseille.)Création Françai

SE : Le Fauteuil à bascule, de Jean-Claude Brisville, mes: Jean-Pierre Miquel, décors : Françoise Darne (Petit-Odéon et au Studio des Champs-Élysées)

SPECTACLE ETRANGER : La bonne âme de Se Tchouan de Bertolt Brecht mes : Giorgio Strehler ( Piccolo teatro de Milan au Théâtre de la Porte Saint-Martin).

COMEDIENNE : Delphine Seyrig dans Sarah et le cri de la langouste de John Murrel, mes : Georges Wilson (Théâtre de l'Œuvre).

.

COMEDIEN : Michel Bouquet dans Le Neveu de Rameau de Diderot, mes : Georges Werler (Théâtre de l'Atelier).

REVELATION : Myriam Boyer dans Combat de nègres et de chiens de Bernard-Marie Koltès, mes : Patrice Chéreau (Théâtre des Amandiers de Nanterre)

LIVRE : Avignon en festivals ou les Utopies nécessaires par Paul Puaux (Éd. Hachette).

Musique

GRAND PRIX : Les Boréades, de Rameau, création mondiale dir : John Eliot Gardiner, mes : Jean-Louis Martinoty. Décors : Daniel Ogier (Festival d'Aix-en-Provence).

CR : La Clémence de Titus de Mozart, di

R: Theodor Guschlbauer, mes : Pierre Strosser. Décors : Patrice Cauchetier (Opéra de Lyon).

REVELATION : Nicolas Joël, metteur en scène pour Faust à Toulouse, Roméo à Nancy et La Walkyrie à Strasbourg.

PERSONNALITE (musicale de l'année) : Philippe Beaussant , pour la renaissance de la musique baroque et la préparation de l'année Rameau.

LIVRE : Domenico Scarlatti, par Ralf Kirkpatrick (Éd. Jean-Claude Lattès).

Palmarès 1983 / 1984
Palmarès 1981 / 1982