Information de parution : « De la page au plateau : Beckett auteur-metteur en scène de son premier théâtre », de Matthieu Protin. aux Presses de la Sorbonne Nouvelle, Paris, 2015, Collection « Littérature de notre siècle », 292 pages. En librairie.

***

Présentation de l’éditeur :

Évoquer Beckett et le théâtre, c’est voir surgir l’image d’un auteur réfractaire à la mise en scène, d’un tenant d’une exécution littérale des didascalies, d’un auteur, en somme, dans la lignée d’un Maeterlinck, pour qui la scène était « le lieu où meurent les chefs d’œuvre ».

Le présent ouvrage propose une autre vision de la relation de Beckett à la scène, dans une approche résolument interdisciplinaire. Il retrace ainsi l’évolution de Beckett, depuis le poète et romancier des débuts jusqu’à l’auteur-metteur en scène, et analyse ses mises en scène de son premier théâtre, de Godot à Oh les beaux jours, en s’appuyant sur de nombreux documents, dont certains inédits.

Ainsi s’esquisse, au fil des chapitres, un portrait de la relation de Beckett à la scène «en mouvement », épousant au plus près l’itinéraire complexe qui nous conduit, avec Beckett, de la page au plateau.

 

Normalien, agrégé de lettres et docteur en études théâtrales, Matthieu Protin est aussi comédien professionnel. Il a enseigné à la Sorbonne Nouvelle, à l’ENSATT et à l’ESAD. Sa thèse Pratique et poétique du drame : Beckett auteur-metteur en scène de son premier théâtre, dirigée par Catherine Naugrette, a été récompensée par le Prix de Thèse 2015 des Presses Sorbonne Nouvelle et par un des prix solennels « Louis Forest » de la Chancellerie des Universités de Paris. Le présent ouvrage est issu des deux premières parties de celle-ci.