Il ne suffit pas d’avoir été Président Directeur Général de France télévision entre 2005 et 2010, pour être un ami des arts et de la culture. C’est en tous les cas la démonstration qui est faite aujourd’hui par Patrick de Carolis, Maire d’Arles depuis juillet 2020, et qui a pris des décisions graves et définitives à l’encontre du théâtre d’Arles.

Nonobstant le mépris affiché depuis son élection envers l’équipe du théâtre d’Arles en refusant obstinément de recevoir la directrice et le Président de l’association délégataire depuis le début de son mandat, Monsieur de Carolis affiche clairement un projet aux relents populistes.